Rechercher

LA CRISTALLISATION DES MIELS



Un phénomène naturel ?



Pour comprendre la cristallisation du miel, il faut tout d'abord savoir qu'il est composé à environ 70% de sucres multiples. Pour les 30% restant, il s'agit d'eau, de sels minéraux, de vitamines, d’acides aminés, d’enzymes, ...


Selon son origine florale, chaque miel aura des proportions différentes de sucres ( fructose & glucose) et d’humidité.

- Plus la teneur en glucose est élevée, plus la cristallisera sera rapide.

- Plus la teneur en fructose sera importante plus la cristallisation sera lente.

- Plus la quantité d’eau est faible, plus la cristallisation se fera rapidement.

- La température joue aussi un rôle important:

à 35°C soit la température intérieur de la ruche, le miel cristallisera lentement,

à 14°C la cristallisation des miels sera la plus rapide.


Avec le temps et s'il est bien conservé le miel perd naturellement de sa teneur en eau.

Les molécules de sucre qui le compose se resserrent et forme des cristaux plus ou moins gros. Ainsi, le miel de Printemps cristallisera lentement.

A l’inverse, le miel de Maquis de Printemps cristallisera beaucoup plus rapidement.


En résumé:

La cristallisation, c’est le passage de l’état liquide à l’état solide du miel.

Il s’agit d’un phénomène totalement naturel auquel tous les miels sont confrontés et qui est synonyme de bonne qualité.



Et si on aime pas les miels cristallisés ?


Pas de soucis, la cristallisation des miels est un phénomène partiellement réversible.

Vous pouvez tout à fait mettre votre pot de miel au bain marie.

Cependant, afin de ne pas dégrader les propriétés de votre miel, il est important de ne pas le chauffer à une température supérieure à 35°C / 40°C


.


Découvrir les miels AOP de Corse OCA NERA.






7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout